Articles

, ,

EXPOSITIONS • HIVER 2019

Je vous propose 3 superbes salons dans lesquels j’expose plusieurs de mes tableaux équins. Si vous souhaitez me rencontrer, je serais présente au 3 vernissages ! 😉

Programmes janvier/février 2019 :

••• Du 26 janvier au 10 février 2019
51ème salon “Ile de France”
Je serais présente au vernissage : samedi 26 janvier 19h
Mes 3 tableaux présentés : NASHIRA, ZÉPHYR et FOEHN

Espace “Les Colonnes”
51, boulevard du Maréchal Joffre
92340 BOURG-LA-REINE
Entrée libre de 14h à 19h sauf mercredi et samedi de 10h à 12h et de 14h à 19h.

••• Du 1er février au 17 février 2019
Salon d’Art Équestre “Le cheval en peinture et sculpture”
Je serais présente au vernissage : jeudi 31 janvier 2019 à 19h30
Invité d’honneur : Frédéric JAGER et Hocine ZIANI.
Mes 3 tableaux présentés : EST, OTHRYS, ANCIENT SPIRT

Carré des Coignard
150, grande rue Charles de Gaulle
94130 NOGENT-SUR-MARNE
Ouvert du mardi au dimanche de 15h à 19h

••• Du 12 février au 17 février 2019
ART CAPITAL – GRAND PALAIS
Je serais présente au vernissage : mardi 12 février 2019, 15h à 22h (exclusivement sur invitation)
Mes 2 tableaux présentés : AKATAGNOTOS, SAPIENTIAE

Grand Palais
Avenue Winston Churchill
75008 PARIS
Ouvert au public du 13 au 17 février (réservez vos billets en ligne)
Mercredi 13, Vendredi 15, Dimanche 17 Février de : 11h à 20h
Jeudi 14, Samedi 16 Février de : 11h à 22h.
https://artcapital.fr/

Tableaux disponibles à l’achat : https://skyzune-art.com/boutique

, ,

LES CLÉS DE CHÂSSIS

Je vois très souvent des erreurs avec les clés de châssis… Et souvent ce sont des articles ou vidéos qui expliquent comment les utiliser…
Donc voici une petite explication !

• A QUOI ÇA SERT
Les clés de châssis sont des petits triangles de bois qui servent à tendre une toile à peindre. On les insère dans les encoches dans les coins de la toile.
On les utilise pour tendre la toile à la réalisation de la peinture mais aussi après plusieurs années, car la toile peu se détendre légèrement avec le temps :  Les châssis en bois peuvent légèrement bouger avec le temps et il faut savoir que les toiles en coton se détenderont plus que les toiles en lin (c’est pour cette raison que j’utilise quasiment que des toiles en lin)
Les clés sont au nombre de 8 généralement, 2 par coin, mais parfois les grandes toiles en ont à la base des entrecroises.

• A QUEL MOMENT LES METTRE
Il faut impérativement les mettre avant de peindre ! Pour une raison simple : si la peinture est sèche et que l’on tend la toile, la peinture risque de craquer !

Cependant, pour les très grands formats, si vous appliquez du Gesso (apprêt blanc pour protéger la toile) sur votre toile avant de la peindre, je conseille de mettre les clés avant, mais de ne pas trop tendre la toile dans un premier temps ! Le Gesso en séchant va déjà modifier la tension et avec des grandes surfaces, l’effet est démultiplié !
Je me suis déjà retrouvée avec une toile dont le chassis s’était cintré pour cette raison…
Une fois le Gesso bien sec, on peut tendre la toile sans soucis. Le Gesso est légèrement élastique une fois sec !
Une fois le tableau fini, on peut retendre si la toile s’est détendue entre-temps.

Attention à ne pas tendre trop non plus, au risque de vriller le châssis. Pour voir si le châssis vrille ou pas, il suffit de le mettre à plat, normalement les 4 coins doivent toucher le sol.

• COMMENT ET DANS QUEL SENS LES METTRE
Trop souvent je vois des artises, qui insérent les clés dans le mauvais sens…
Il faut que ça forme un angle droit avec le montant du chassis, car ainsi le marteau pourra taper bien perpendiculairement.
Quand les clés sont dans le mauvais sens, la partie où vient taper le marteau, est en biais par rapport au montant du chassis et au sens d’insertion des clés, donc en plus d’avoir un mouvement pas dans le bon axe, on risque de casser les clés !

Avec un clou, on ne tape pas en biais dessus, c’est pareil ici !

• COMMENT SAVOIR SI C’EST BIEN TENDU ?
Quand la toile à peindre est bien tendue, le bruit change, un peu quand avec un tabour : mal tendu le bruit est plat, bien tendue, le son est plus percutant et résonne plus.

Une fois les clés enfoncées, on peut voir l’écartement entre les deux montants du châssis :

• CLÉ DE CHÂSSIS QUI NE RENTRE PAS :
Parfois les clés sont un peu plus épaisses que les encoches prévues. Il faut alors enlever de l’épaisseur.
J’utilise d’abord le cutter pour dégrossir et ensuite le papier de verre pour lisser et enlever encore un peu d’épaisseur.

Certaines clé de châssis sont pointues. Pour éviter d’abimer la toile, il vaut mieux couper le bout.

J’espère que ce petit article vous aura aidé ! N’hésitez pas à laisser un commentaire 😉

Skyzune ART • Artiste équin et animalier

, , ,

PASTEL : MES CRAYONS

Article en lien avec PASTEL : MES ACCESSOIRES

Je fais ce petit article, car on me demande souvent quel matériel j’utilise. Alors voici mon expérience et mon avis sur les différents types et marques de pastels que j’ai :

CRAYON PASTEL : 
J’utilise beaucoup les crayon-pastels, car ils sont adaptés pour faire des détails, facile à utiliser et pas salissant !

Faber Castell Pitt :  60 couleurs disponibles
Dans l’ensemble je les trouve assez bien. La structure n’est pas tout à fait homogène entre les différentes couleurs du nuancier, mais globalement la mine est assez dure.
C’est ma plus ancienne boite de pastels. D’ailleurs entre ceux que j’ai eux il y a 15 ans et ceux d’aujourd’hui, certaines couleurs ont gardées le même numéro, mais n’ont pas la même teinte (n°160 qui était couleur “pervenche” a été changé par un violet “lilas” )
Je me méfie de certaines couleurs, surtout le jaune pâle qui est trop peu couvrant à mon goût.
Le nuancier a peu de couleurs naturelles dans les tons : grège, beige, sable
C’est la marque de crayons-pastels les moins chers, donc c’est un très bon rapport qualité prix, je les conseille pour les débutants.

CarbOtello : 60 couleurs disponibles
Structure poudreuse et veloutée, j’adore ! Il sont très couvrant.
Les couleurs sur le crayons ne sont pas toujours très représentatives de la couleur de la mine, le pire étant le n°700, le crayon parait être jaune pale/ ivoire, or il est gris neutre.
Il y a deux bleus trop proches, 400 et 390 alors je trouve qu’il manque une couleur lavande dans le nuancier.

Derwent : 72 couleurs disponibles
Structure de la mine assez sèche et poudreuse.
Nuancier intéressant : j’aime particulièrement les couleurs “chocolat”, “gris graphite” ou certains tons ocres…
Un peu trop friable parfois, certaines mines se cassent dans la longueur.

Caran d’ache : 84 couleurs disponibles
Large palette de couleurs, teintes intéressantes dans les tons “chair”.
Il sont très couvrants, très crémeux, limite un peu gras, ce qui fait qu’ils doivent être utilisés avec tact avec les autres marques.
Point négatif : il sont assez chers par rapport aux autres marques.

Crétacolor : j’utilise sanguine, sépia, et le noir qui est très intense mais la mine est vraiment très fragile et il m’est déjà arrivé de perdre plusieurs cm du crayon en une fois, car la mine cassait dès que je voulais la tailler… Pas très rentable…

Conté à Paris : 48 couleurs disponibles
Les teintes dans les bruns et marrons sont intéressantes (crayon pastel, sanguine ou sépia), mais globalement c’est la marque que j’aime le moins, car Ils sont très larges or j’ai plutôt besoin de mines fines pour faire des détails et pour ceux qui utilisent un taille crayon, ces pastels ne rentrent pas dans tous…
Et le défaut principal est qu’il y a très souvent des “grains de sable” dans la mine, qui rayent le papier.
Ils sont plus cher que les Faber Castell, Derwent ou Carbotello, ce qui en fait un assez mauvais rapport qualité/prix.

Attention :  il existe beaucoup de type de crayons pour dessiner (crayons de couleur, pastels, aquarellables…), donc si vous souhaitez en acheter, faite attention que ce soit bien des “crayon pastels”, car les crayons de couleur classique et les crayons-pastels, de par leurs structures sont incompatibles ! 😉

PIERRE NOIRE :
J’utilise aussi les crayon pierre noir Conté à Paris , H, HB, 2B, 3B

BÂTON CARRÉ : 
J’ai aussi des batons “carré”  de la marque Caran d’ache, 84 couleurs disponibles :
C’est la seule marque que j’ai testé, donc je ne peux pas comparer avec d’autre, mais voilà ce que j’en pense : la structure est un peu plus ferme qu’en crayon de la même marque. Les bâtons permettent de faire des grands aplats, et des mouvement graphiques. Les coins pointus peuvent être intéressant pour faire des trais fins.

BÂTON ROND :
J’ai quelques couleurs de la marque Gallery, 200 couleurs disponibles :
Il existe beaucoup de marque pour les pastels en bâtons ronds, la forme traditionnelle du pastel. Ils ne me permettent pas de travailler en détail, mais ce sont pour les couleurs que je les ai acheter, surtout dans les tons indéfinissables, mélanges de blanc / gris / beige / brun /ocre / grège…
Ce sont pas les moins chers, mais les pastels Gallery, sont vraiment très agréables, un peu “poudreux/crémeux”. Les couleurs sont très couvrantes.

GODET :
J’ai aussi quelques godets de la marque PanPastel : 86 couleurs disponibles
Ils ne permettent pas de travailler très détaillé mais il sont très agréables pour faire des dégradés, des floutés, fondus, etc…
Ils s’appliquent avec des petites éponges type “éponge à maquillage”, plusieurs formes sont disponibles pour des rendus différents.
Produit à la mode en ce moment, mais pour avoir une palette de plusieurs couleurs, le budget est assez conséquent…

J’ai aussi des pastels à l’huile, je ne les utilise pas pour faire des portraits photoréalistes, car ils ne me permettent pas de faire des réalisations aussi précises. Ils sont incompatibles avec les pastels secs !

 

Ce petit article est seulement mon avis sur les seules marques que j’ai. Je n’en ai pas testé d’autres pour le moment. Donc testez par vous même, et selon votre technique et votre ressenti. Vous trouverez peut être mieux ou moins bien, à vous de tester … 😉

Et vous, avez-vous testé d’autres marques ? Avez-vous des avis différents des miens ? Laissez votre commentaire ci-dessous 😉

, ,

PASTEL : MES ACCESSOIRES

Article en lien avec PASTEL : MES CRAYONS

PAPIER :
J’utilise le papier spécial pastel de la marque Pastelmat, et je n’en ai jamais essayé d’autres, car je le trouve vraiment bien !
La gamme a 14 couleurs disponibles mais j’aime particulièrement la couleur “gris foncé” que je renommerais plutôt “taupe clair”.
Il y a une légère différence de texture entre les différentes couleurs. Si on est habitué à travailler avec une couleur de papier, la petite différence de comportement peut être un peu déconcertante.
Ce papier retient très bien les pigments, ce qui permet de pouvoir superposer plusieurs couches de pastels avant qu’il soit saturé.

RALONGE DE CRAYON :
Parce que dessiner avec un crayon de 2cm, c’est pas top !

ESTOMPES : 
J’utilise des estompes en papier qui permettent d’étaler et/ou d’estomper les traits de pastel sec.
Il en existe de plusieurs tailles.

CUTTER :
Pour tailler les crayons pastels, j’utilise un cutter pour garder un maximum de la mine. J’ai déjà essayer avec un taille crayon de pro, mais pour les mines un peu friables c’est un désastre, elle cassent ! Donc un cutter avec une lame aiguisée est pour moi la meilleure solution.

PAPIER DE VERRE :
Quand j’ai besoin d’une mine fine : une fois le crayon taillé, et  je le frotte sur le papier de verre. Attention, à ne pas en abuser, car les crayons réduisent vite avec cette technique !

ÉPONGE :
J’utilise des éponges “Sofft” de la marque PanPastel. Elles ont une texture comme les éponges à maquillage.
Il en existe de plusieurs formes, pour différent rendus. Très utiles pour faire des fondus dégradé, flouté… Personnellement, j’ai seulement trois formes d’éponge : la petite pointue qui se fixe sur le couteau, une moyenne en flèche et une moyenne pointe.
Les éponge sont assez chères je trouve, surtout qu’avec l’abrasion du papier spécial pastel elle peuvent s’abimer assez rapidement.

GOMME MIE DE PAIN :
Indispensable pour effacer les petites trace de pastels, ou estomper.

… Et un aspirateur !

Ce petit article est seulement mon avis sur les seules marques que j’ai. Je n’en ai pas testé d’autres pour le moment. Donc testez par vous même, et selon votre technique et votre ressenti, vous trouverez peut être mieux ou moins bien, à vous de tester … 😉

Avez-vous d’autres techniques ? D’autres accessoires ? Laissez votre commentaire ci-dessous 😉

,

EXPOSITION KELLER WILLIAMS

Je vais faire une petite exposition d’art à l’agence Keller Williams de Boulogne-Billancourt.
Vous pourrez venir me rencontrer, découvrir mon travail d’artiste animalier, vous renseigner sur les commandes de portrait d’après photos, commande de tableaux d’animaux sauvages (pastel ou peinture), acheter un tableau original, ou commander une reproduction…

Uniquement le 23 juin 2018
De 10h à 18h
Entrée gratuite

KW Longchamp
56 avenue du Général Leclerc
92100 Boulogne-Billancourt 06 35 44 11 25

Si vous avez besoin d’autres renseignements, contactez-moi !

,

EXPO TALENT BOULONNAIS 2018

Cette année j’ai participé à l’exposition/concours “Talents boulonnais 2018”.
Une année sur deux, la commune de Boulogne-Billancourt met en avant les peintres, et l’autre année, les sculpteurs et photographes.

J’ai présenté mon grand tableau AKATAGNOSTOS
J’ai eu la surprise de voir qu’il avait un des meilleurs placement ; en rentrant dans l’hôtel de ville, on ne pouvait pas le rater !! Du coup, lors du vernissage, le beau frison au galop a eu beaucoup d’admirateurs…

Faites défiler le diaporama :

Et un petit article !
(Je suis sur la photo de groupe des artistes, mais on ne me reconnait pas :p )

, ,

CONCOURS

Il reste seulement quelques jours pour participer au concours sur Facebook pour tentez de gagner le portrait de votre animal aux pastels !

Jusqu’au 20 avril 2018
Condition de participation à voir sur l’article !

 

, ,

LE CHEVAL DANS L’ART CONTEMPORAIN

LE CHEVAL DANS L’ART CONTEMPORAIN • TOME 10

Ils sont enfin arrivés ! Les livres sur l’art équin des Éditions Abbate Piolé dans lesquels plusieurs de mes tableaux sont présentés !
Plusieurs exemplaires m’ont été envoyés : Ils sont magnifiques !!

La recette de leur vente sera le seul moyen pour moi d’amortir le prix pour être publié, et je ne touche rien sur les autres exemplaires vendus sur le site de l’éditeur.

> 38€ + 10€ de frais d’expédition (pour la France)

“34 artistes présentés sur 160 pages. La collection Art Animalier se devait de traiter le noble animal qu’est le cheval. Après avoir été tellement réclamé, c’est chose faite. (…) Cet ouvrage révèle le regard que les artistes contemporains portent sur le noble animal. Et force est de constater que le cheval n’y est traité…”

Disponible dans ma boutique :

Site des éditions Abbate Piolé