, ,

LES CLÉS DE CHÂSSIS

Je vois très souvent des erreurs avec les clés de châssis… Et souvent ce sont des articles ou vidéos qui expliquent comment les utiliser…
Donc voici une petite explication !

• A QUOI ÇA SERT
Les clés de châssis sont des petits triangles de bois qui servent à tendre une toile à peindre. On les insère dans les encoches dans les coins de la toile.
On les utilise pour tendre la toile à la réalisation de la peinture mais aussi après plusieurs années, car la toile peu se détendre légèrement avec le temps :  Les châssis en bois peuvent légèrement bouger avec le temps et il faut savoir que les toiles en coton se détenderont plus que les toiles en lin (c’est pour cette raison que j’utilise quasiment que des toiles en lin)
Les clés sont au nombre de 8 généralement, 2 par coin, mais parfois les grandes toiles en ont à la base des entrecroises.

• A QUEL MOMENT LES METTRE
Il faut impérativement les mettre avant de peindre ! Pour une raison simple : si la peinture est sèche et que l’on tend la toile, la peinture risque de craquer !

Cependant, pour les très grands formats, si vous appliquez du Gesso (apprêt blanc pour protéger la toile) sur votre toile avant de la peindre, je conseille de mettre les clés avant, mais de ne pas trop tendre la toile dans un premier temps ! Le Gesso en séchant va déjà modifier la tension et avec des grandes surfaces, l’effet est démultiplié !
Je me suis déjà retrouvée avec une toile dont le chassis s’était cintré pour cette raison…
Une fois le Gesso bien sec, on peut tendre la toile sans soucis. Le Gesso est légèrement élastique une fois sec !
Une fois le tableau fini, on peut retendre si la toile s’est détendue entre-temps.

Attention à ne pas tendre trop non plus, au risque de vriller le châssis. Pour voir si le châssis vrille ou pas, il suffit de le mettre à plat, normalement les 4 coins doivent toucher le sol.

• COMMENT ET DANS QUEL SENS LES METTRE
Trop souvent je vois des artises, qui insérent les clés dans le mauvais sens…
Il faut que ça forme un angle droit avec le montant du chassis, car ainsi le marteau pourra taper bien perpendiculairement.
Quand les clés sont dans le mauvais sens, la partie où vient taper le marteau, est en biais par rapport au montant du chassis et au sens d’insertion des clés, donc en plus d’avoir un mouvement pas dans le bon axe, on risque de casser les clés !

Avec un clou, on ne tape pas en biais dessus, c’est pareil ici !

• COMMENT SAVOIR SI C’EST BIEN TENDU ?
Quand la toile à peindre est bien tendue, le bruit change, un peu quand avec un tabour : mal tendu le bruit est plat, bien tendue, le son est plus percutant et résonne plus.

Une fois les clés enfoncées, on peut voir l’écartement entre les deux montants du châssis :

• CLÉ DE CHÂSSIS QUI NE RENTRE PAS :
Parfois les clés sont un peu plus épaisses que les encoches prévues. Il faut alors enlever de l’épaisseur.
J’utilise d’abord le cutter pour dégrossir et ensuite le papier de verre pour lisser et enlever encore un peu d’épaisseur.

Certaines clé de châssis sont pointues. Pour éviter d’abimer la toile, il vaut mieux couper le bout.

J’espère que ce petit article vous aura aidé ! N’hésitez pas à laisser un commentaire 😉

Skyzune ART • Artiste équin et animalier

, , ,

PASTEL : MES CRAYONS

Article en lien avec PASTEL : MES ACCESSOIRES

Je fais ce petit article, car on me demande souvent quel matériel j’utilise. Alors voici mon expérience et mon avis sur les différents types et marques de pastels que j’ai :

CRAYON PASTEL : 
J’utilise beaucoup les crayon-pastels, car ils sont adaptés pour faire des détails, facile à utiliser et pas salissant !

Faber Castell Pitt :  60 couleurs disponibles
Dans l’ensemble je les trouve assez bien. La structure n’est pas tout à fait homogène entre les différentes couleurs du nuancier, mais globalement la mine est assez dure.
C’est ma plus ancienne boite de pastels. D’ailleurs entre ceux que j’ai eux il y a 15 ans et ceux d’aujourd’hui, certaines couleurs ont gardées le même numéro, mais n’ont pas la même teinte (n°160 qui était couleur “pervenche” a été changé par un violet “lilas” )
Je me méfie de certaines couleurs, surtout le jaune pâle qui est trop peu couvrant à mon goût.
Le nuancier a peu de couleurs naturelles dans les tons : grège, beige, sable
C’est la marque de crayons-pastels les moins chers, donc c’est un très bon rapport qualité prix, je les conseille pour les débutants.

CarbOtello : 60 couleurs disponibles
Structure poudreuse et veloutée, j’adore ! Il sont très couvrant.
Les couleurs sur le crayons ne sont pas toujours très représentatives de la couleur de la mine, le pire étant le n°700, le crayon parait être jaune pale/ ivoire, or il est gris neutre.
Il y a deux bleus trop proches, 400 et 390 alors je trouve qu’il manque une couleur lavande dans le nuancier.

Derwent : 72 couleurs disponibles
Structure de la mine assez sèche et poudreuse.
Nuancier intéressant : j’aime particulièrement les couleurs “chocolat”, “gris graphite” ou certains tons ocres…
Un peu trop friable parfois, certaines mines se cassent dans la longueur.

Caran d’ache : 84 couleurs disponibles
Large palette de couleurs, teintes intéressantes dans les tons “chair”.
Il sont très couvrants, très crémeux, limite un peu gras, ce qui fait qu’ils doivent être utilisés avec tact avec les autres marques.
Point négatif : il sont assez chers par rapport aux autres marques.

Crétacolor : j’utilise sanguine, sépia, et le noir qui est très intense mais la mine est vraiment très fragile et il m’est déjà arrivé de perdre plusieurs cm du crayon en une fois, car la mine cassait dès que je voulais la tailler… Pas très rentable…

Conté à Paris : 48 couleurs disponibles
Les teintes dans les bruns et marrons sont intéressantes (crayon pastel, sanguine ou sépia), mais globalement c’est la marque que j’aime le moins, car Ils sont très larges or j’ai plutôt besoin de mines fines pour faire des détails et pour ceux qui utilisent un taille crayon, ces pastels ne rentrent pas dans tous…
Et le défaut principal est qu’il y a très souvent des “grains de sable” dans la mine, qui rayent le papier.
Ils sont plus cher que les Faber Castell, Derwent ou Carbotello, ce qui en fait un assez mauvais rapport qualité/prix.

Attention :  il existe beaucoup de type de crayons pour dessiner (crayons de couleur, pastels, aquarellables…), donc si vous souhaitez en acheter, faite attention que ce soit bien des “crayon pastels”, car les crayons de couleur classique et les crayons-pastels, de par leurs structures sont incompatibles ! 😉

PIERRE NOIRE :
J’utilise aussi les crayon pierre noir Conté à Paris , H, HB, 2B, 3B

BÂTON CARRÉ : 
J’ai aussi des batons “carré”  de la marque Caran d’ache, 84 couleurs disponibles :
C’est la seule marque que j’ai testé, donc je ne peux pas comparer avec d’autre, mais voilà ce que j’en pense : la structure est un peu plus ferme qu’en crayon de la même marque. Les bâtons permettent de faire des grands aplats, et des mouvement graphiques. Les coins pointus peuvent être intéressant pour faire des trais fins.

BÂTON ROND :
J’ai quelques couleurs de la marque Gallery, 200 couleurs disponibles :
Il existe beaucoup de marque pour les pastels en bâtons ronds, la forme traditionnelle du pastel. Ils ne me permettent pas de travailler en détail, mais ce sont pour les couleurs que je les ai acheter, surtout dans les tons indéfinissables, mélanges de blanc / gris / beige / brun /ocre / grège…
Ce sont pas les moins chers, mais les pastels Gallery, sont vraiment très agréables, un peu “poudreux/crémeux”. Les couleurs sont très couvrantes.

GODET :
J’ai aussi quelques godets de la marque PanPastel : 86 couleurs disponibles
Ils ne permettent pas de travailler très détaillé mais il sont très agréables pour faire des dégradés, des floutés, fondus, etc…
Ils s’appliquent avec des petites éponges type “éponge à maquillage”, plusieurs formes sont disponibles pour des rendus différents.
Produit à la mode en ce moment, mais pour avoir une palette de plusieurs couleurs, le budget est assez conséquent…

J’ai aussi des pastels à l’huile, je ne les utilise pas pour faire des portraits photoréalistes, car ils ne me permettent pas de faire des réalisations aussi précises. Ils sont incompatibles avec les pastels secs !

 

Ce petit article est seulement mon avis sur les seules marques que j’ai. Je n’en ai pas testé d’autres pour le moment. Donc testez par vous même, et selon votre technique et votre ressenti. Vous trouverez peut être mieux ou moins bien, à vous de tester … 😉

Et vous, avez-vous testé d’autres marques ? Avez-vous des avis différents des miens ? Laissez votre commentaire ci-dessous 😉