, , ,

PASTEL : MES CRAYONS

Article en lien avec PASTEL : MES ACCESSOIRES

Je fais ce petit article, car on me demande souvent quel matériel j’utilise. Alors voici mon expérience et mon avis sur les différents types et marques de pastels que j’ai :

CRAYON PASTEL : 
J’utilise beaucoup les crayon-pastels, car ils sont adaptés pour faire des détails, facile à utiliser et pas salissant !

Faber Castell Pitt :  60 couleurs disponibles
Dans l’ensemble je les trouve assez bien. La structure n’est pas tout à fait homogène entre les différentes couleurs du nuancier, mais globalement la mine est assez dure.
C’est ma plus ancienne boite de pastels. D’ailleurs entre ceux que j’ai eux il y a 15 ans et ceux d’aujourd’hui, certaines couleurs ont gardées le même numéro, mais n’ont pas la même teinte (n°160 qui était couleur “pervenche” a été changé par un violet “lilas” )
Je me méfie de certaines couleurs, surtout le jaune pâle qui est trop peu couvrant à mon goût.
Le nuancier a peu de couleurs naturelles dans les tons : grège, beige, sable
C’est la marque de crayons-pastels les moins chers, donc c’est un très bon rapport qualité prix, je les conseille pour les débutants.

CarbOtello : 60 couleurs disponibles
Structure poudreuse et veloutée, j’adore ! Il sont très couvrant.
Les couleurs sur le crayons ne sont pas toujours très représentatives de la couleur de la mine, le pire étant le n°700, le crayon parait être jaune pale/ ivoire, or il est gris neutre.
Il y a deux bleus trop proches, 400 et 390 alors je trouve qu’il manque une couleur lavande dans le nuancier.

Derwent : 72 couleurs disponibles
Structure de la mine assez sèche et poudreuse.
Nuancier intéressant : j’aime particulièrement les couleurs “chocolat”, “gris graphite” ou certains tons ocres…
Un peu trop friable parfois, certaines mines se cassent dans la longueur.

Caran d’ache : 84 couleurs disponibles
Large palette de couleurs, teintes intéressantes dans les tons “chair”.
Il sont très couvrants, très crémeux, limite un peu gras, ce qui fait qu’ils doivent être utilisés avec tact avec les autres marques.
Point négatif : il sont assez chers par rapport aux autres marques.

Crétacolor : j’utilise sanguine, sépia, et le noir qui est très intense mais la mine est vraiment très fragile et il m’est déjà arrivé de perdre plusieurs cm du crayon en une fois, car la mine cassait dès que je voulais la tailler… Pas très rentable…

Conté à Paris : 48 couleurs disponibles
Les teintes dans les bruns et marrons sont intéressantes (crayon pastel, sanguine ou sépia), mais globalement c’est la marque que j’aime le moins, car Ils sont très larges or j’ai plutôt besoin de mines fines pour faire des détails et pour ceux qui utilisent un taille crayon, ces pastels ne rentrent pas dans tous…
Et le défaut principal est qu’il y a très souvent des “grains de sable” dans la mine, qui rayent le papier.
Ils sont plus cher que les Faber Castell, Derwent ou Carbotello, ce qui en fait un assez mauvais rapport qualité/prix.

Attention :  il existe beaucoup de type de crayons pour dessiner (crayons de couleur, pastels, aquarellables…), donc si vous souhaitez en acheter, faite attention que ce soit bien des “crayon pastels”, car les crayons de couleur classique et les crayons-pastels, de par leurs structures sont incompatibles ! 😉

PIERRE NOIRE :
J’utilise aussi les crayon pierre noir Conté à Paris , H, HB, 2B, 3B

BÂTON CARRÉ : 
J’ai aussi des batons “carré”  de la marque Caran d’ache, 84 couleurs disponibles :
C’est la seule marque que j’ai testé, donc je ne peux pas comparer avec d’autre, mais voilà ce que j’en pense : la structure est un peu plus ferme qu’en crayon de la même marque. Les bâtons permettent de faire des grands aplats, et des mouvement graphiques. Les coins pointus peuvent être intéressant pour faire des trais fins.

BÂTON ROND :
J’ai quelques couleurs de la marque Gallery, 200 couleurs disponibles :
Il existe beaucoup de marque pour les pastels en bâtons ronds, la forme traditionnelle du pastel. Ils ne me permettent pas de travailler en détail, mais ce sont pour les couleurs que je les ai acheter, surtout dans les tons indéfinissables, mélanges de blanc / gris / beige / brun /ocre / grège…
Ce sont pas les moins chers, mais les pastels Gallery, sont vraiment très agréables, un peu “poudreux/crémeux”. Les couleurs sont très couvrantes.

GODET :
J’ai aussi quelques godets de la marque PanPastel : 86 couleurs disponibles
Ils ne permettent pas de travailler très détaillé mais il sont très agréables pour faire des dégradés, des floutés, fondus, etc…
Ils s’appliquent avec des petites éponges type “éponge à maquillage”, plusieurs formes sont disponibles pour des rendus différents.
Produit à la mode en ce moment, mais pour avoir une palette de plusieurs couleurs, le budget est assez conséquent…

J’ai aussi des pastels à l’huile, je ne les utilise pas pour faire des portraits photoréalistes, car ils ne me permettent pas de faire des réalisations aussi précises. Ils sont incompatibles avec les pastels secs !

 

Ce petit article est seulement mon avis sur les seules marques que j’ai. Je n’en ai pas testé d’autres pour le moment. Donc testez par vous même, et selon votre technique et votre ressenti. Vous trouverez peut être mieux ou moins bien, à vous de tester … 😉

Et vous, avez-vous testé d’autres marques ? Avez-vous des avis différents des miens ? Laissez votre commentaire ci-dessous 😉

, ,

PASTEL : MES ACCESSOIRES

Article en lien avec PASTEL : MES CRAYONS

PAPIER :
J’utilise le papier spécial pastel de la marque Pastelmat, et je n’en ai jamais essayé d’autres, car je le trouve vraiment bien !
La gamme a 14 couleurs disponibles mais j’aime particulièrement la couleur “gris foncé” que je renommerais plutôt “taupe clair”.
Il y a une légère différence de texture entre les différentes couleurs. Si on est habitué à travailler avec une couleur de papier, la petite différence de comportement peut être un peu déconcertante.
Ce papier retient très bien les pigments, ce qui permet de pouvoir superposer plusieurs couches de pastels avant qu’il soit saturé.

RALONGE DE CRAYON :
Parce que dessiner avec un crayon de 2cm, c’est pas top !

ESTOMPES : 
J’utilise des estompes en papier qui permettent d’étaler et/ou d’estomper les traits de pastel sec.
Il en existe de plusieurs tailles.

CUTTER :
Pour tailler les crayons pastels, j’utilise un cutter pour garder un maximum de la mine. J’ai déjà essayer avec un taille crayon de pro, mais pour les mines un peu friables c’est un désastre, elle cassent ! Donc un cutter avec une lame aiguisée est pour moi la meilleure solution.

PAPIER DE VERRE :
Quand j’ai besoin d’une mine fine : une fois le crayon taillé, et  je le frotte sur le papier de verre. Attention, à ne pas en abuser, car les crayons réduisent vite avec cette technique !

ÉPONGE :
J’utilise des éponges “Sofft” de la marque PanPastel. Elles ont une texture comme les éponges à maquillage.
Il en existe de plusieurs formes, pour différent rendus. Très utiles pour faire des fondus dégradé, flouté… Personnellement, j’ai seulement trois formes d’éponge : la petite pointue qui se fixe sur le couteau, une moyenne en flèche et une moyenne pointe.
Les éponge sont assez chères je trouve, surtout qu’avec l’abrasion du papier spécial pastel elle peuvent s’abimer assez rapidement.

GOMME MIE DE PAIN :
Indispensable pour effacer les petites trace de pastels, ou estomper.

… Et un aspirateur !

Ce petit article est seulement mon avis sur les seules marques que j’ai. Je n’en ai pas testé d’autres pour le moment. Donc testez par vous même, et selon votre technique et votre ressenti, vous trouverez peut être mieux ou moins bien, à vous de tester … 😉

Avez-vous d’autres techniques ? D’autres accessoires ? Laissez votre commentaire ci-dessous 😉